Articles

Situé au 89 Neil Road, Eng Aun Tong était l'usine de production du célèbre baume du Tigre. ©Colombe Prins

Héritage: 89 Neil Road

Situé au 89 Neil Road, Eng Aun Tong était l'usine de production du célèbre baume du Tigre. ©Colombe Prins

Situé au 89 Neil Road, Eng Aun Tong était l’usine de production du célèbre baume du Tigre. ©Colombe Prins

Un déclic, une info…

Situé en plein cœur de Chinatown, au 89 Neil Road plus exactement, cet élégant bâtiment néo-classique de trois étages dénommé Eng Aun Tong (ou le Hall de la paix éternelle) abritait dans les années 1920 l’ancienne usine de fabrication du célèbre baume du Tigre.

Le pavillon à six faces construit sur le toit rappelle la petite boîte en verre à six côtés dans laquelle est vendue la pommade à base de camphre.

Construit en 1924, le lieu a été classé par les autorités depuis 1992 dans le cadre du programme de conservation mis en place par l’Urban Redevelopment Autority (URA).

 

Entre Ophir et Rochor Road, Duo, le nouvel ensemble architectural. ©M+S Pte Ltd

Duo, un nouvel espace de vie(s)

Entre Ophir et Rochor Road, Duo, le nouvel ensemble architectural. ©M+S Pte Ltd

Entre Ophir et Rochor Road, Duo est le nouvel ensemble architectural en plein coeur de la Cité-Etat. ©M+S Pte Ltd

En plein cœur du centre-ville de Singapour, DUO est un récent complexe immobilier de plus de 160.000 m2 qui intègre à la fois des appartements résidentiels, des bureaux, des commerces, des restaurants et même un hôtel. Sans doute à l’image de ce que pourrait être l’urbanisme ultra-moderne conjuguant tous les instants de la vie dans un même endroit…

Situées entre les rues Ophir et Rochor Road, ces deux tours qui forment un nouvel espace de vie entre les quartiers Malay et financier, ont été construites par l’architecte allemand Ole Sheeren, déjà connu à Singapour pour son œuvre, le condominium « Interlace », près d’Alexandra Road.

De façon symbolique, cet ensemble architectural moderne se veut aussi être la représentation d’une étroite collaboration entre la Malaisie et Singapour.

Entre Ophir et Rochor Road, Duo, le nouvel ensemble architectural. ©M+S Pte Ltd

Duo est l’oeuvre de l’architecte allemand Ole Sheeren . ©M+S Pte Ltd

L’une des deux tours est entièrement résidentielle et compte 660 appartements répartis sur 49 étages mais aussi plusieurs piscines dont une de 50 mètres et des jardins étendus. L’autre tour est quant à elle dédiée à des espaces professionnels ainsi qu’à des installations réservées telles que des salles de réception ou un centre de fitness et de spa. C’est aussi là que l’Andaz, la marque de boutique-hôtels de luxe appartenant au groupe Hyatt Hotels & Resort, a décidé d’ouvrir son premier établissement à Singapour et en Asie du Sud-Est. Avec 342 chambres, le cinq étoiles dispose aussi d’une piscine à débordement avec une vue imprenable sur la Cité-Etat.

Entre Ophir et Rochor Road, Duo, le nouvel ensemble architectural. ©M+S Pte Ltd

Le complexe immobilier compte aussi des restaurants, des bars et même un hôtel. ©M+S Pte Ltd

Parmi les nombreux restaurants, DUO compte Man Man et Tono, le premier étant spécialisé dans la cuisine japonaise, le second dans les fruits de mer. Au 39ème étage, le bar Mr.Stork offre une vue saisissante à 360 degrés.

Bref, c’est à la fois un lieu de vie, de travail, de détente. Un espace où l’on peut rester ou transiter en plein cœur de la Cité-Etat.

 

 

Coupons de parking à 1,20 SGD. ©Colombe Prins

Les traditionnels coupons de parking font place à la nouvelle app Parking.sg

Coupons de parking à 1,20 SGD. ©Colombe Prins

Coupons de parking à 1,20 SGD. ©Colombe Prins

Fini les petits trous à faire sur les coupons de parking, terminé les bouts de papiers orange ou violets qui s’amoncellent dans la voiture. Payer sa place de stationnement devient désormais un jeu d’enfant grâce à la nouvelle application Parking.sg.

Disponible depuis hier sur l’Apple Store et Google Play Store, l’app qui ne s’adresse pour l’instant qu’aux conducteurs de voiture, fonctionne déjà dans les 1.100 parkings de Singapour qui exigeaient jusque là l’usage de ces coupons.

Après avoir téléchargé l’application, il suffit d’abord d’entrer le numéro de la plaque d’immatriculation de la voiture ainsi que les nom et code du parking choisi. Il faut ensuite indiquer le temps de stationnement souhaité et enclencher le compte à rebours. Si l’automobiliste doit écourter sa session, il est alors remboursé du montant équivalent au temps non-consommé évalué sur une base tarifaire par minute. Si au contraire, il souhaite prolonger la durée de stationnement, il peut le faire depuis l’application, sans avoir à se déplacer.

L’Urban Redevelopment Authority (URA), qui est l’une des agences à avoir développé ce projet, a tenu à préciser dans son communiqué de presse que des officiers continueront à patrouiller dans les parkings afin de vérifier que les app ont bien été activées dès le véhicule garé –et non après.

Cette application qui offre plus de commodités aux usagers et qui s’appuie sur les nouvelles technologies, avait été annoncée par le Premier Ministre, Lee Hsien Loong lors de son discours du National Day Rally en août dernier.

Parking.sg devrait également être disponible avant la fin de l’année pour les conducteurs de motos et de camions.

Et si vous veniez d’acheter de nouveaux coupons à 0,60 cents ou à 1,20 SGD, rassurez-vous ! Ils restent toujours valables.