Articles

Le French Film Festival 2018 est plein de nouveautés

« Dans la brume » de Daniel Roby est présenté cette année lors de la cérémonie d’ouverture du French Film Festival de Singapour. ©French Film Festival

Le film « Dans la brume » de Daniel Roby est présenté cette année lors de la cérémonie d’ouverture du French Film Festival de Singapour. ©French Film Festival

C’est aujourd’hui que s’ouvre à Singapour le French Film Festival avec la projection ce soir au Shaw Theatres Lido, du film de Daniel Roby, « Dans la brume », en présence notamment des acteurs à l’affiche de cette fiction, Romain Duris et Olga Kurylenko.

Ce festival qui met à l’honneur jusqu’au 18 novembre le cinéma français à l’étranger offre cette année une sélection très diverse de près de 30 films.

Parmi eux, un long-métrage historique sur la Révolution Française, « Un peuple et son roi » (de Pierre Schoeller), des comédies comme « Le grand bain » (de Gilles Lellouche), « Le sens de la fête » (d’Eric Toledano et Olivier Nakache) ou « Rock & Roll » (de Guillaume Canet), des drames tels que « La prière » (de Cédric Kahn) ou « Orpheline » (d’Arnaud des Pallières), ou même des dessins animés dont « Le Grand Méchant Renard et autres contes » et « Ernest et Célestine en hiver ».

 

Les nouveautés de 2018

Lancé au milieu des années 1980, le French Film Festival visait à l’époque un public de Français expatriés désireux de regarder des films dans la langue de Molière. Puis est née « la volonté de faire connaître et de rendre accessible les productions françaises à un public chaque fois plus large », explique Charlotte Deflassieux-Viguier, directrice du festival.

Pour sa 34ème édition, le French Film Festival poursuit toujours cet objectif et s’ouvre encore davantage au public singapourien qui semble apprécier les œuvres cinématographiques françaises. Plus de 100.000 tickets d’entrée ont en effet été vendus à Singapour l’année dernière pour le cinéma français, soit six fois plus qu’en 2016.

Ainsi, le French Film Festival a choisi de doubler en 2018 le nombre de projections prévues -75 au total- par rapport à 2017.

Outre les trois cinémas traditionnellement partenaires du festival que sont l’Alliance française, le Shaw Theatres Lido et le Projector, un quatrième lieu de projection –Our Tampines Hub- présentera gratuitement quatre films le 18 novembre dont le long-métrage de Mélanie Laurent et Cyril Dion « Demain » pour clore le festival. « Nous souhaitons que le French Film Festival s’adresse à un public singapourien de plus en plus large et pour cela nous avons choisi d’aller à Tampines, là où aucun autre festival de films international n’avait été jusque là », précise Charlotte Deflassieux-Viguier.

L’autre nouveauté de cette année est l’introduction de films d’horreur et de thrillers dans la sélection, des genres très appréciés à Singapour. Les spectateurs pourront ainsi découvrir « La nuit a dévoré le Monde » (de Dominique Rocher), « Climax » (de Gaspar Noe), « Grave » (de Julia Ducournau) ou encore « Ghostland » (de Pascal Laugier).

« Il est très difficile de savoir ce qui va plaire au public. Les Singapouriens aiment beaucoup les films d’horreur, mais est-ce pour autant que nous aurons du succès avec notre sélection ? », s’interroge, tout en l’espérant, la directrice du Festival. En 2017, « L’Odyssée » (de Jérôme Salle) et « Ce qui nous lie » (de Cédric Klapisch) avaient eu les faveurs du public, sensible aux histoires de famille.

 

Pour connaître plus en détail le programme du French Film festival, rendez-vous sur le site de l’Institut français à Singapour.

 

« It’s the ship », le premier festival de musique en mer d’Asie

"It's the ship", c'est 4 jours et 3 nuits de musique, en mer d'Andaman, entre Singapour et Phuket. ©It's the ship.

« It’s the ship », c’est 4 jours et 3 nuits de musique, en mer d’Andaman, entre Singapour et Phuket. ©It’s the ship.

Quatre jours et trois nuits de musique à plein tubes à bord d’un luxueux bateau de croisière, c’est le concept inédit du festival de musique et de danse « It’s the ship ». Du 4 au 7 Novembre, cap vers Phuket !

Faire la fête sur un bateau pendant plusieurs jours, qui n’en a pas rêvé ? Et depuis la sortie du film Crazy Rich Asians de Jon Chu en août dernier, nous avons tous en tête la fameuse scène où le héros, Nick Young participe à l’enterrement de vie de garçon de son ami à bord d’un porte-conteneurs aménagé ! Mais il existe une autre façon, tout aussi « crazy » de danser en haute mer !

« It’s the ship » est le premier festival de musique en mer d’Asie organisé sur un paquebot de croisière luxueux. Genting Dream accueille à son bord environ 4.000 passagers pendant quatre jours et trois nuits de festivités.

Le navire devrait quitter demain en fin d’après-midi le port de Marina Bay en direction de Phuket, pour être de retour à Singapour mercredi vers 14h. Tout au long de ce voyage, près de 70 DJ venus du monde entier devraient animer la piste de danse aux rythmes de la musique électronique.

 

 

Tous les artistes resteront à bord pendant l’intégralité du voyage. « Contrairement à tous les festivals sur terre, c’est votre chance de faire connaissance avec vos DJ préférés car vous partagerez probablement un repas avec eux, bronzerez ou ferez même la fête ensemble », avertissent les organisateurs sur le site Internet de l’évènement. 

Cyril Francis, directeur du projet « It’s the ship » explique qu’« il y a une pause entre chaque partie mais il y a toujours de la musique à apprécier à bord à tout moment ». Et d’ajouter, « pour ceux qui souhaitent faire une pause, ils peuvent toujours aller au spa, au restaurant ou dans leurs cabines pour passer un moment tranquille. »

"It's the ship", le premier festival de musique en mer d'Asie, a lieu à bord du bateau de croisière Genting Dream. ©It's the ship.

« It’s the ship », le premier festival de musique en mer d’Asie, a lieu à bord du bateau de croisière Genting Dream. ©It’s the ship.

Le Genting Dream, avec ses 18 ponts, est un monstre des mers et un parc d’attractions géant à lui tout seul : des piscines, des toboggans aquatiques, une tyrolienne au-dessus de la mer, un bowling, un cinéma 3D, un mini-golf et plus de 35 bars et restaurants. Une fois à Phuket, les passagers peuvent aussi choisir de descendre du bateau quelques heures, pour goûter à la vie nocturne thaïlandaise. 

Depuis 2014, Livescape, une entreprise d’évènementiel spécialisée, est à l’origine de ce concept inédit qui séduit Singapouriens et étrangers, âgés de 25 à 35 ans en moyenne. La croisière qui coûte au minimum 866 USD par passager, affiche complet déjà depuis quelques semaines.