Le violoniste Renaud Capuçon en concert à Singapour

Le violoniste français Renaud Capuçon en concert à l'Esplanade Concert Hall.

Le violoniste français Renaud Capuçon en concert à l’Esplanade Concert Hall.

Le violoniste français joue ce samedi sur la scène de l’Esplanade Concert Hall, avec le Singapore Symphony Orchestra. Sous la direction de Lan Shui, il doit interpréter le concerto pour violon No.3 en G majeur de Mozart.

Depuis cinq ans environ, Renaud Capuçon est invité chaque année à manier son archet dans la prestigieuse salle de concert de Singapour. Le musicien serait presque devenu un habitué de ce lieu qu’il affectionne.

« J’ai créé avec cet orchestre une sorte de complicité que je retrouve chaque année et même si nous ne nous voyons que deux jours, une fois par an, j’ai l’impression que l’on s’est quitté la veille », raconte le soliste pour qui « faire de la musique avec le Singapore Symphony Orchestra devient quelque chose de naturel ». Une certaine connivence semble même s’être installée entre le Français et le chef d’orchestre, qui plaisantent tous deux volontiers lors des répétitions pourtant menées à la baguette.

Dirigé par Lan Shui depuis 1997, le Singapore Symphony Orchestra composé de 96 membres a acquis une certaine reconnaissance internationale et cherche justement à créer « un pont entre les traditions musicales d’Asie et de l’Ouest ». L’affiche de ce soir en est donc la parfaite illustration.

Pour Renaud Capuçon, « Singapour est aujourd’hui devenue une place forte en Asie pour la musique classique, avec une magnifique programmation ».

Le public singapourien est « un public de connaisseurs très fidèles qui apprécient que les Européens viennent à eux », précise le violoniste qui dédicace des centaines de disques lors de chaque concert donné dans la Cité-état.

A Singapour, Ikea est plein d’humour

A Singapour, l’enseigne suédoise déborde d’imagination en matière de spots publicitaires.

Pour souhaiter de joyeuses fêtes d’Halloween à ses clients, le géant de l’ameublement a mis en ligne la semaine dernière une vidéo fortement inspirée du film d’horreur Shining de Stanley Kubrick. Dans ce clip d’une minute et 24 secondes, Danny, un petit garçon du même nom que le héros du film des années 1980, pédale assis sur son tricycle dans les couloirs sombres d’un magasin IKEA après sa fermeture. Soudain, il se retrouve nez-à-nez avec deux personnes étrangement habillées d’une même robe bleue, lui demandant de « venir payer » avec elles. Dans le film culte, le garçonnet voit le fantôme de jumelles qui l’invitent à « venir jouer » avec elles. En une semaine, la vidéo a déjà été vue par près de 3,8 millions d’internautes.

IKEA versus Apple

Mais la filiale à Singapour ne manque décidément pas d’humour.

Début septembre, pour annoncer la sortie de son nouveau catalogue 2015, l’enseigne suédoise a parodié les publicités d’Apple vantant les propriétés de ses tablettes ou téléphones. Le livret IKEA de 328 pages appelé « bookbook » dans ce clip, est alors mis en avant comme s’il s’agissait de la dernière nouveauté technologique de la célèbre marque à la pomme. La vidéo intitulée « Experience the power of a bookbook » a récolté plus de 12,7 millions de vues.

Singapour au top des destinations

DSC_0078

Singapour et ses gratte-ciel. ©Colombe Prins

Selon un classement réalisé chaque année par le site Internet de Lonely Planet, Singapour succède au Brésil et apparaît en tête des dix pays à visiter l’année prochaine. Pour ce guide touristique, les festivités prévues pour le cinquantième anniversaire de l’indépendance de la Cité-Etat devraient donner envie aux voyageurs de se rendre à Singapour en 2015. « Si ses gratte-ciel, ses hawker centres (espaces regroupant des restaurants de rue) animés, ses parcs luxuriants et ses centres commerciaux rutilants attirent les voyageurs depuis longtemps, les aménagements apportés récemment à la ville ouvrent encore de nouvelles perspectives », explique le spécialiste du voyage annonçant notamment l’inauguration de la National Art Gallery.

Singapour est aussi la première destination en Asie préférée des expatriés et la seconde dans le monde derrière la Suisse mais devant la Chine, l’Allemagne et Bahreïn, selon une étude HSBC Expat Explorer publiée ce mois-ci. La France occupe quant à elle la 23ème place. L’enquête révèle que « Singapour apporte aux expatriés une bonne progression de carrière, un confort financier et une qualité de vie ». Et même si le coût de la vie y est cher, la Cité-Etat est considérée par les expatriés comme un cadre agréable pour élever ses enfants. En 2013, Singapour figurait à la 6ème place de ce classement.

 

 

Singapour se mobilise contre le cancer du sein

La "Pink Ribbon Walk" a rassemblé 4.000 personnes le 27 septembre dernier à Singapour. ©Breast Cancer Foundation

La « Pink Ribbon Walk » a rassemblé 4.000 personnes, le 27 septembre dernier, à Singapour. ©Breast Cancer Foundation

Environ 4.000 personnes ont endossé, samedi 27 septembre, le maillot rose de la course « Pink Ribbon Walk », aux couleurs de la lutte contre le cancer du sein. C’est le long du golf de Marina Bay et de Marina Barrage que les participants ont parcouru 4,1 km, apportant ainsi leur soutien à la foundation contre le cancer du sein (Breast Cancer foundation) qui organise chaque année l’événement.